Accueil » Blog » Comment utiliser les points focaux en photographique

Comment utiliser les points focaux en photographique

point-focal-photographie

Les points focaux et la composition sont importants dans la photographie. Ils ont un fort impact sur le message que nous voulons transmettre.

Dans cet article, vous apprendrez comment utiliser les points focaux en photographie pour améliorer vos images.

Que signifie « Focal Point » pour la composition photographique

En faisant une recherche rapide, vous verrez que le terme « point focal » a plusieurs significations. Je vais me concentrer sur celui qui se rapporte à la composition.

À cet égard, les points de focalisation en art et en photographie sont similaires. Il s’agit de la partie d’une œuvre (ou d’une image) qui attire l’œil du spectateur, le centre d’attention de l’image.

Le choix du bon point de focalisation est crucial. Il a un grand impact sur la façon dont le spectateur apprécie l’image. C’est ce que les photographes utilisent pour dire au spectateur : « Regardez, c’est ce que je veux vous montrer !

Si vous ne choisissez pas bien le point de focalisation, le spectateur sera confus. Il ne comprendra pas le message que vous voulez transmettre.

Il y a une partie technique liée au point central. Vous devez savoir comment sélectionner

un point avec votre appareil photo et décider si vous voulez filmer en mode manuel ou dans un des modes autofocus.

Il s’agit d’un sujet très vaste. Si vous voulez en savoir plus, je vous recommande de consulter un tutoriel fondamental.

Une fois que vous aurez bien compris la partie technique (avec un peu de pratique, vous y arriverez), vous serez confronté à la grande question. Parmi tous les points d’attention possibles dans une scène, où dois-je placer le mien ?

Créer une mise au point sélective dans vos images en utilisant la profondeur de champ

Un moyen efficace de mettre l’accent sur votre sujet est d’utiliser une profondeur de champ étroite. Vous y parvenez en vous concentrant sur le sujet tout en ayant le reste des éléments de l’image flous.

Cette méthode repose sur le fait que la partie la plus nette de l’image attire l’attention du spectateur.

Vous pouvez obtenir cet effet en réglant l’ouverture de votre appareil photo sur une grande ouverture (f4 ou moins devrait fonctionner). Plus l’ouverture que vous utilisez est large (plus le nombre f est petit), plus l’effet sera fort.

Vous devrez réajuster la vitesse d’obturation et/ou la sensibilité ISO pour obtenir l’exposition correcte pour la scène. Cela fonctionne encore mieux si votre sujet est plus éloigné de l’arrière-plan.

L’important ici est de bien choisir son sujet. Il est facile de tromper le spectateur en l’amenant au mauvais endroit de la scène.

Avant d’appuyer sur le déclencheur, il est bon de s’arrêter un instant et de réfléchir à l’endroit où se trouve votre point de mise au point.

Placement du point de mise au point pour des compositions plus fortes

La position de votre sujet dans le cadre joue également un rôle énorme dans la détermination du point de mire. Pour obtenir des images plus nettes, essayez de suivre quelques conseils de composition.

L’une d’entre elles peut être la règle des tiers. Ne placez pas le point d’intérêt au centre du cadre. Placez-le plutôt dans les grilles ou les intersections d’une grille 3×3.

Vous pouvez également utiliser les lignes de tête. Composez l’image de manière à ce qu’une ligne se termine au point d’intérêt. Le spectateur suivra la ligne jusqu’à ce qu’elle atteigne le sujet que vous voulez montrer.

Cela nécessite un peu d’observation de l’environnement et la recherche de lignes. Avec le temps et la pratique, cela devient plus facile. Vous pouvez utiliser les lignes tracées par une rue, une voie ferrée ou même un mur.

Parfois, le moyen le plus simple d’attirer l’attention sur votre sujet est de simplifier la composition de la scène. Essayez d’éliminer toute distraction en créant beaucoup d’espace négatif autour du sujet.

La façon la plus courante d’obtenir un espace négatif est d’utiliser une zone vide (ou presque vide). Il peut s’agir du ciel, d’un mur, de l’herbe, de la surface de l’eau, etc.

Votre sujet aura l’air défini et se démarquera !

Utiliser le contraste lumineux pour mettre en évidence le point central

Les yeux sont attirés par les choses brillantes. Placer le point de focalisation dans les zones les plus lumineuses est un excellent moyen de s’assurer que votre spectateur le verra comme la partie la plus importante de la scène.

Lorsque vous prenez la photo, recherchez autour de vous les zones présentant un fort contraste lumineux et placez-y votre sujet. Ce type de contraste est plus facile à trouver lorsque la lumière est forte.

Cela se produit lorsque le soleil est haut dans le ciel (en fin de matinée et à midi), lorsque la lumière passe par une ouverture telle qu’une fenêtre ou avec une lumière artificielle dirigée (comme un lampadaire dans la nuit).

Vous pouvez utiliser un fort contraste lumineux pour mettre en valeur votre point de focalisation. Et pour dissimuler les éléments distrayants en les cachant dans les zones sombres de la scène.

Utilisez le contraste des couleurs pour mettre l’accent sur votre point focal

La couleur joue un rôle énorme, non seulement pour définir l’ambiance d’une image, mais aussi pour fixer le point de mire de la scène. Le contraste des couleurs peut être un peu plus subtil que le contraste de la lumière. Ne soyez pas frustré si cela n’est pas facile.

Avec un peu de pratique, vous vous habituerez à rechercher des combinaisons de couleurs. La situation la plus facile est d’avoir une scène avec seulement deux couleurs. L’une sert d’arrière-plan et l’autre de point de mire.

Une façon simple de le pratiquer à la maison est de le faire avec des fruits. Placez une pomme rouge entre beaucoup de jaunes ou une fraise entre des tranches de kiwi.

Dans ces exemples, la couleur rouge des fruits se détachera sur le fond et servira de point de mire.

Une fois que vous vous serez habitué à deux combinaisons de couleurs, vous pourrez en expérimenter d’autres. Une seule couleur chaude sera le point de mire parmi les couleurs froides et l’inverse.

Choisissez des éléments ayant un poids visuel élevé comme point de mire

Il est important de garder à l’esprit, lors de la composition d’une image, que certains éléments ont naturellement un poids visuel plus important que d’autres.

Ils attireront l’attention du spectateur bien plus que d’autres éléments de la scène. C’est pourquoi ils font de grands points d’attention.

L’un de ces éléments sont des figures humaines. Nous avons tendance à regarder d’abord un humain plutôt qu’un arbre, une maison ou même un animal. Nos yeux sont également attirés par de grands éléments ou des objets avec du texte.

Savoir cela est utile à la fois pour utiliser ces éléments comme points de focalisation et pour les éviter s’ils ne le sont pas !

Si vous faites un portrait, vous pouvez envisager de dire à votre modèle de ne pas porter de vêtements avec du texte. Cela évitera que les vêtements ne deviennent le point de mire à la place !

La texture ajoute également un poids visuel. Les zones lisses seront plus claires que celles qui ont beaucoup de texture. Même l’orientation a un rôle à jouer. Les lignes diagonales ont plus de poids visuel que les lignes droites.

Vous pouvez utiliser des lignes diagonales pour mettre votre sujet en valeur. Mais n’oubliez pas qu’elles peuvent être distrayantes si elles ne sont pas le sujet principal. Regardez une image avec un horizon incliné et vous verrez que cela demande toute votre attention.

Faites du regard votre point de mire pour des portraits plus forts

Les yeux sont si expressifs que nous les regardons naturellement chez chaque personne que nous rencontrons. Il en va de même pour un portrait. Les yeux sont des points d’attention forts.

Essayez de les garder aussi nets que possible. Le spectateur peut être frustré en regardant un portrait avec des yeux flous.

Il y a cependant une exception lorsque vous voulez mettre l’accent sur d’autres parties du corps. Vous devez alors faire en sorte que cet autre point de mise au point se distingue vraiment. Dans ce cas, vous pouvez même recadrer les yeux de l’image.

Lorsque vous avez un portrait de groupe, les yeux ne jouent pas un rôle aussi crucial. Ils ne constituent généralement qu’une petite partie du cadre. Avec les groupes, assurez-vous que tout le monde est net.

Si quelqu’un apparaît flou, le spectateur le comprendra comme étant « moins important ». Vous ne voulez pas que quelqu’un soit offensé ! Utilisez des ouvertures étroites, telles que f/11, pour que tout le monde soit net.

Élargir le champ d’action pour obtenir des paysages nets

Les photographes de paysage n’utilisent pas de grandes ouvertures (mise au point sélective) pour composer leurs images. Ils veulent une grande zone de la scène nette pour montrer au spectateur l’ensemble de l’image.

Ils utilisent de petites ouvertures (valeurs f élevées) et ce que l’on appelle la distance hyperfocale. Cette distance établit l’endroit où se trouve le point particulier à mettre au point pour obtenir la plus grande zone nette ou la plus grande profondeur de champ.

Dans ce cas, vous obtiendrez des images avec un avant-plan et un arrière-plan nets. Cette distance dépend de nombreux facteurs tels que la distance focale, l’ouverture ou même la taille du capteur de votre appareil photo.

Il existe une formule permettant de la calculer à chaque fois que vous voulez prendre une photo. Heureusement, nous n’avons plus besoin de faire des calculs ou de vérifier des graphiques compliqués, car il existe des ressources et des applications en ligne qui font le travail à notre place. L’une d’entre elles est Dofmaster.

Composer une image forte avec de multiples points focaux en établissant une hiérarchie

Que faire si vous avez plus d’un point de mire dans une scène ? Dans de nombreux cas, vous trouverez plus d’un sujet intéressant dans votre image.

C’est assez courant dans la photographie de rue, où vous avez beaucoup d’éléments dans un cadre. Il est possible de composer une image forte avec plusieurs points de focalisation. Dans ce cas, vous devez définir lequel est votre point focal principal et vous assurer d’établir une hiérarchie des éléments intéressants.

Donnez plus de poids visuel au point principal qu’aux autres avec l’une des techniques de cet article : contraste de lumière, couleur, position dans le cadre, etc.

C’est ce point qui attirera d’abord l’œil du spectateur. Les autres points de focalisation le guideront à travers l’image.

Conclusion

En choisissant le bon point de mire et en le rehaussant par la composition de l’image, vous renforcerez le message que vous souhaitez transmettre au spectateur. La manière dont vous le faites affectera toutes les prises de vue que vous réaliserez.

Au début, il vous faudra peut-être un certain temps pour réfléchir à la position du point de focalisation dans le cadre, au contraste de la lumière ou des couleurs ou au poids visuel.

Après un peu de pratique, vous vous habituerez à ces principes et vous améliorerez la qualité de votre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *