Accueil » Blog » 8 Conseils pour de meilleures photos d’architecture

8 Conseils pour de meilleures photos d’architecture

La photographie d’architecture est l’un des genres les plus populaires. Des photos abstraites de bâtiments aux photos de vacances de grands monuments.

Mais il y a beaucoup à faire pour obtenir de bonnes photos d’architecture.

Ces huit conseils sur la photographie d’architecture vous aideront à améliorer vos photos. Et soyez plus créatifs !

8. De quel matériel avez-vous besoin ?

Il est possible d’obtenir de superbes photos sans ces équipements. Pourtant, pour les photos les plus remarquables, vous en avez besoin.

  • Trépied – L’objet le plus important que tout photographe d’architecture puisse avoir. Vous en aurez besoin pour toutes vos photos en basse lumière. Un trépied vous permet également de bracketer les images. Cela vous aidera à les assembler à l’aide des masques de luminosité de Photoshop. Un bon conseil pour la photographie d’architecture, pour sortir les gens du cadre ? Prenez plusieurs expositions de la même scène. Puis utilisez la fonction de médiane dans Adobe Photoshop pour retirer les personnes du cadre.
  • Objectif grand-angle – L’architecture la plus intéressante sera de grande taille et à grande échelle. La meilleure façon de saisir cette échelle est d’utiliser un objectif grand angle, vous pouvez même expérimenter avec un objectif fish-eye.
  • Objectif à bascule – Vous photographierez la plupart des architectures à une grande distance focale. Mais vous devrez faire face à une distorsion grand angle. Le meilleur objectif pour résoudre ce problème est l’objectif à bascule et décalage. Mais il est également possible de corriger cette distorsion lors du post-traitement.
  • Un éclairage hors champ et un niveau à bulle sont également des éléments très utiles à avoir avec soi.

7. Quel est le meilleur moment de la journée pour les photos d’architecture ?

Il est essentiel de savoir quand la lumière sera la meilleure pour la photographie d’architecture.  Ce domaine de la planification vous permettra d’obtenir un bon résultat.

Un bon conseil pour la photographie d’architecture : la meilleure lumière peut se produire à différents moments de la journée. Cela dépend du type de photo que vous essayez de faire.

Utilisez le site web Suncalc pour savoir où le soleil se trouvera dans le ciel. Prenez en compte l’architecture, et vous verrez comment la lumière le frappera et sous quel angle.

Pensez à la façon dont les ombres soulignent certains aspects du décor que vous photographiez. Prévoyez des conditions de lumière optimales, comme l’heure dorée et l’heure bleue.

L’heure dorée – C’est la période de la journée qui précède d’une heure le coucher du soleil, et qui suit d’une heure le lever du soleil. Pendant cette période, vous obtiendrez des tons plus chauds et la lumière arrivera sous un angle plus plat.

L’heure bleue – C’est la période de la journée qui précède le lever du soleil et qui suit le coucher du soleil, lorsque le ciel devient d’un bleu profond. Les personnes qui se trouvent près de l’équateur ressentent cette lumière pendant un temps plus court que celles qui sont plus éloignées. Cela vous donne une petite fenêtre où des lumières artificielles brillent encore sur la structure. Cela donnera à votre photo un aspect différent de celui d’une image de jour.

6. Comment trouver des bâtiments intéressants

Vous devrez rechercher l’emplacement des bâtiments intéressants pour vos photographies d’architecture. Ces lieux seront situés à proximité de centres culturels ou de grandes villes.

Les grandes villes disposent de budgets pour commander des travaux d’architecture intéressants. Un exemple serait Angkor Vat – autrefois le siège du puissant royaume khmer au Cambodge.

Où chercher en ligne

  • Vous êtes nouveau dans une ville et vous ne savez pas où trouver les structures les plus intéressantes ? Une option consiste à visiter des sites web qui offrent des conseils aux touristes, comme Tripadvisor.
  • Une meilleure option consiste à consulter des sites web comme 500px pour s’inspirer des photographes. Il peut s’agir de ceux qui ont visité ou qui vivent dans la ville où vous vous trouvez.
  • Cela signifie-t-il que vous devez aller à l’étranger ? Bien sûr que non, chaque endroit aura un morceau d’architecture digne d’intérêt. Prenez votre temps pour perfectionner vos compétences en photographiant l’architecture qui se trouve à portée de main.

Lorsque vous aurez l’occasion de photographier une architecture plus exotique, vous serez prêt.

5. Comment créer un portfolio d’architecture varié

Ce n’est pas une bonne pratique de photographier l’architecture sous un seul angle. Surtout si c’est le même angle que celui utilisé par les touristes.

Quelles sont les autres options que vous pourriez utiliser ?

  • La vue de l’œil du ver – Une vue unique d’un bâtiment si vous regardez droit devant vous. Pour que le bâtiment soit dans votre champ de vision, cet angle doit être proche du bâtiment. Cela entraînera une distorsion de la perspective, accentuée par les bâtiments ou structures plus hauts.
  • Vue à vol d’oiseau – Cette fois, vous regarderez vers le bas. Pour y parvenir, vous devez vous trouver à proximité d’un grand bâtiment et avoir accès à la photo.
  • Vue aérienne – C’est la même chose qu’une vue à vol d’oiseau. Avec l’avènement des drones et de la photographie aérienne, cela mérite une sous-catégorie à part. L’avantage ici est de pouvoir choisir n’importe quel angle, pendant que vous volez. L’inconvénient est que les appareils photo des drones n’offrent pas de photos de grande qualité.
  • Détail – Outre les plans larges, recherchez des détails. Concentrez-vous sur ceux qui donnent un contexte à votre photo. L’architecte a-t-il mis quelque chose de spécifique dans cette structure ?
  • Intérieur – Un bon conseil pour la photographie d’architecture est de ne pas négliger l’intérieur. Celui-ci peut parfois être encore plus spectaculaire que l’extérieur. Encore une fois, utilisez les angles dont vous disposez, mais pas avec votre bourdon !

4. Comment contextualiser vos photos

Toute pièce d’architecture fait l’objet d’une grande planification. Il s’agit d’une déclaration, spécifique à son lieu ou à la période où elle a été construite.

Regardez comment l’architecture s’intègre dans son environnement. Puis réfléchissez à la manière dont vous pouvez la capturer sur votre photo. C’est là que votre objectif grand angle ou votre bourdon vous aidera.

Vous devrez trouver un endroit qui vous offre une vue claire de la structure. Vous devez également trouver un point d’observation qui vous permette de voir l’environnement environnant. Vous devez les relier avec un angle qui vous donne une exposition correcte.

Pourquoi ajouter l’élément humain

  • Il est facile de voir comment vous pouvez exclure des personnes de votre photo. Après tout, le cadre devient plus propre et plus silencieux. Mais ce serait une erreur, car les gens ont besoin de faire l’expérience de l’architecture.
  • Il pourrait s’agir de personnes qui regardent une œuvre d’art public. Ou parce qu’ils travaillent dans le bâtiment lui-même. L’architecture est souvent conçue pour les personnes qui l’utilisent.
  • L’une des meilleures raisons d’inclure des personnes dans votre photo est qu’elles vous donneront un grand sens de l’échelle. Elles vous montreront la taille du bâtiment, qui n’est pas forcément évidente.

L’architecture et les structures sont souvent utilisées dans des rôles en perspective forcée. C’est là que les gens interagissent avec les structures dans un contexte confus et souvent drôle.

3. Post-traitement de la photographie d’architecture

En suivant les étapes déjà décrites, vous obtiendrez une bonne photo. On ne s’arrête pas là.

Le post-traitement vous aidera de bien des façons, alors décomposons-le.

Suppression des éléments indésirables

Il est possible de retirer des objets de votre photo en les clonant. C’est un bon conseil pour les photographes, surtout lorsque l’image est trop chargée.

L’un des éléments indésirables les plus courants est le trop grand nombre de personnes. Le moyen le plus efficace de les supprimer est de prendre plusieurs photos de la même scène à partir d’un trépied.

Vous pouvez ensuite superposer ou « empiler » ces photos dans Photoshop. En utilisant la fonction de médiane, vous pouvez supprimer les personnes de votre scène.

Cette approche repose sur des sujets en mouvement, car vous ne pouvez pas capturer une partie d’une image qui se cache à la vue.

Mélange numérique

Les niveaux de lumière peuvent varier sur une image. Par exemple, vous avez des photos d’architecture prises contre le ciel d’un coucher de soleil. Il se peut que vous ne vouliez pas de la scène de silhouette que vous avez capturée.

C’est là qu’intervient le mélange numérique. Vous devrez prendre une série d’images entre crochets pour appliquer cette technique.

L’apprentissage de cette technique vous permettra d’améliorer votre travail. Pour les photos d’architecture intérieure et extérieure.

Accentuation

Obtenir une image nette est vital pour la photographie d’architecture. Il existe toute une série de programmes que vous pouvez utiliser pour rendre votre photo plus nette.

Nik Sharpener Pro est un excellent logiciel pour cela. Il vous permet d’affiner localement, comme bon vous semble, votre image.

Dans d’autres cas, Photoshop et Lightroom vous offrent des fonctions d’accentuation de la netteté. Soit pour des parties d’une image, soit pour l’ensemble.

Améliorations

L’étape suivante consiste à donner du « punch » à votre photo. Pour ce faire, vous devez ajuster le contraste et la saturation de votre photo. Nik Color Efex propose une gamme de filtres qui vous permettent de le faire.

Le filtre pro-contraste et la combinaison brillance/chaleur fonctionnent bien ensemble. Veillez toutefois à ne pas surcharger l’image avec ces filtres.

Vous pouvez améliorer le contraste grâce à Adobe Photoshop et Lightroom. Mon outil préféré est le curseur de clarté qui ajoute du contraste aux tons moyens.

Réduction du bruit

Il y a de fortes chances que vous deviez utiliser un programme de réduction du bruit sur votre photo. C’est notamment le cas si vous avez pris une longue exposition ou si vous avez utilisé une sensibilité ISO élevée lors de la prise de vue.

En outre, le post-traitement ajoutera du bruit à votre photo. Des techniques telles que l’accentuation de la netteté et l’ajout d’une exposition supplémentaire à votre image ajoutent du bruit numérique.

La dernière étape de votre post-traitement doit être la réduction du bruit. Sachez que cela adoucira votre image.

Essayez de réduire le bruit dans des zones comme le ciel. Évitez de trop réduire le bruit de l’architecture qui est au centre de votre image. Vous voudrez que la structure soit nette.

Encore une fois, la suite de programmes Nik propose un bon programme appelé Nik Dfine. Celui-ci vous permet de régler le contraste et de réduire le bruit des couleurs séparément.

2. Pourquoi vous devriez visiter l’endroit plusieurs fois

Presque tous les lieux que vous visitez méritent d’être revisités. Ces raisons sont notamment le changement de lumière, la différence des saisons ou l’acquisition de nouveaux équipements.

Se rendre dans un lieu pour la première fois est en grande partie une mission de reconnaissance. Il est important de recueillir des informations sur la lumière et la popularité du site.

Il est probable que vous obtiendrez une photo de qualité lors de votre premier voyage. Ceci à condition que vous ayez fait vos recherches. Mais rien ne vaut de regarder et de saisir la structure sous différents angles.

Être sur le terrain, par exemple, permet d’obtenir un angle plus intéressant.

Pourquoi ne pas prendre ces angles lors de votre premier voyage ? Eh bien, vous le ferez probablement, mais prendrez-vous ces photos au meilleur moment de la journée pour la lumière ?

Il est possible que vous ayez une bonne lumière pour une ou deux photos avant que la lumière ne change ou ne s’assombrisse. La meilleure approche consiste donc à revenir pour prendre d’autres photos.

1. Comment faire preuve de créativité dans la photographie d’architecture

Ce dont j’ai déjà parlé peut vous procurer une superbe photo. Mais, en faisant preuve de plus de créativité, vous pouvez repousser les limites de la perception de la structure par les gens.

Il vaut la peine de prendre la meilleure photo possible avant d’aborder d’autres techniques. Une fois que vous avez une bonne photo, vous pouvez essayer les techniques suivantes.

  • Réflexion – Refléter votre architecture dans un plan d’eau est une excellente idée. Choisissez un jour où il y a peu de vent ou après la pluie pour avoir la meilleure chance de le faire. Ou bien, apportez une bouteille d’eau avec vous. Cela vous permettra de créer une flaque personnelle pour votre réflexion.
  • Réfraction – Essayez d’utiliser une boule de verre pour créer une image réfractée de votre architecture. Cela vous donnera un point de vue unique.
  • Light painting – Le light painting est une technique créative que vous pouvez utiliser pour un look plus dynamique. L’utilisation d’une rafale de zoom – un exemple d’éclairage cinétique – est un excellent moyen d’y parvenir.
  • Infrarouge – Vous pouvez créer un paysage de rêve en utilisant des filtres infrarouges sur votre objectif. Vous pouvez également prendre des photos avec un boîtier d’appareil photo converti pour la photographie infrarouge.

Sortez et utilisez ces conseils pour la photographie d’architecture !

La meilleure façon d’améliorer votre photographie est de la pratiquer. Alors allez-y et commencez à mettre en pratique ce que vous avez appris dans cet article. Y a-t-il une approche que vous utilisez pour votre photographie d’architecture ?

Nous aimerions en savoir plus, ainsi que toutes les photos d’architecture que vous avez. Veuillez partager votre travail et vos idées dans la section commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *