Accueil » Blog » Qu’est-ce que la perspective en photographie et comment l’utiliser

Qu’est-ce que la perspective en photographie et comment l’utiliser

perspective-photographique

Il est temps de faire preuve d’un peu d’honnêteté. La perspective dans la photographie m’a toujours troublé. D’une part, elle s’intéresse à la façon dont vous montrez un monde tridimensionnel sur un plan bidimensionnel.

D’autre part, elle s’intéresse à la place que vous occupez dans une scène. C’est pourquoi cet article abordera la perspective sous tous les angles possibles. Quel est exactement le but de la perspective ? Est-ce si important ?

Qu’est-ce que la perspective dans la photographie ?

La photographie en perspective s’intéresse à deux domaines. Les définitions sont :

La relation spatiale entre les objets dans une image. La perspective donne à une photographie bidimensionnelle l’impression d’être une scène tridimensionnelle. C’est aussi la raison pour laquelle de nombreuses techniques de composition fonctionnent. Des lignes directrices et du poids équilibré aux faibles profondeurs de champ.

Notre point de vue. Ou le placement du film/plan du capteur par rapport au sujet.

En gros, la perspective donne de la profondeur. Il y a beaucoup de choses que l’on peut faire pour rendre une scène plus réaliste.

Rappelez-vous qu’une photographie n’est pas tridimensionnelle. Elle n’est qu’une représentation d’un monde en trois dimensions.

Nous utilisons le flou de mouvement pour donner une impression de mouvement. Et nous utilisons la perspective pour donner une impression de profondeur.

La perspective d’un point de vue physique

Il y a des choses que vous pouvez faire pour changer la perspective d’une image. En vous déplaçant dans votre environnement, vous pouvez obtenir un meilleur point de vue que le niveau habituel de vos yeux.

Il est facile de prendre l’habitude de photographier chaque scène à partir du niveau des yeux.

Vous voyez quelque chose qui attire votre regard et vous voulez capturer l’instant fugace.

Mais si vous voulez que votre photographie ait un impact, vous devez bouger.

Bouger à gauche et à droite

Cela devrait aller de soi, mais lorsque vous tombez sur une scène, ne vous laissez pas tenter par votre première idée. Faites un pas à gauche ou à droite pour trouver un meilleur point de vue.

Même un mouvement d’un mètre peut avoir un effet immense sur votre image.

Si vous vous déplacez sur une petite distance, l’arrière-plan ne change pas beaucoup, mais l’avant-plan oui. Plus l’avant-plan est proche, plus l’impact est important.

Vous découvrirez peut-être que vous êtes enfin capable de cadrer naturellement cette montagne avec les arbres.

Ce pourrait être la meilleure photo que vous ayez prise. Au moins, vous avez essayé une perspective différente et vu l’impact qu’elle peut avoir.

Cela vaut doublement pour la photographie d’architecture. Vous n’allez pas prendre une seule image et rentrer chez vous.

Si vous avez fait le voyage pour voir quelque chose de spécial, vous devez faire bon usage de votre temps.

Faites le tour de la structure et photographiez la depuis différentes positions latérales. Vous constaterez peut-être que l’idée change à chaque mouvement.

Monter et descendre

Changez votre position ou la position du plan du film/capteur (la partie la plus importante de l’appareil photo). De cette façon, vous pouvez trouver des perspectives intéressantes.

Vous pouvez soit vous baisser, soit vous élever. Cela vous donne l’occasion de montrer aux spectateurs une perspective à laquelle ils ne sont pas habitués.

Imaginez que vous photographiez une scène de rue et que vous vous mettez à la place d’un chien de taille moyenne. Vous verrez le monde d’une manière différente.

Nous voyons tous la rue avec les mêmes yeux, jour après jour. Mais si vous changez de position verticale, vous aurez une vision intéressante d’un lieu ou d’une scène banale.

En vous élevant, vous aurez un point de vue différent sur un objet. Si vous photographiez un bâtiment depuis le niveau de la rue, vous n’en voyez qu’une petite partie.

Vous pouvez orienter votre appareil photo vers le haut (en profondeur dans le point suivant), mais cela vous donnera une distorsion de la perspective.

Essayez de traverser la rue et de vous lever en hauteur. Vous pourrez alors montrer le bâtiment de côté sans distorsion.

Déplacez votre angle

Changer d’angle vous permet de voir et de montrer le monde sous différents angles. Depuis que je vis à Budapest, je suis choqué de voir combien de personnes ne lèvent pas les yeux.

Tous les détails intéressants du bâtiment se trouvent au-dessus du premier étage. Vous ne les verrez pas tant que vous ne cesserez pas de regarder devant vous tout le temps.

C’est la même chose pour regarder en bas. Ce n’est pas pour rien que la photographie aérienne est si populaire. C’est parce que ces images nous offrent quelque chose de différent.

Nous avons rarement, voire pas du tout, l’occasion de voir le monde d’en haut.

Regarder d’en bas sous un angle nous donne un regard neuf et une nouvelle perspective. Ce ne sont pas forcément des vues à vol d’oiseau.

Vous constaterez que vous pouvez manipuler la taille des sujets. Rendez-les difficiles à comprendre. Embrouiller nos esprits puissants mais impressionnables.

La distorsion de la perspective est courante dans ce domaine. Elle devient apparente lorsque vous photographiez un grand bâtiment de près.

Le haut de l’immeuble est plus éloigné du plan du film/capteur que le bas.

Cela donne au sujet l’impression que le haut est en train de tomber.

Perspective d’un point de vue conceptuel

Il n’est pas toujours nécessaire de se déplacer pour obtenir une perspective ou un point de vue différent. Vous pouvez aussi utiliser des idées conceptuelles.

En regardant votre scène et en imaginant une image finale, c’est une excellente façon de trouver la meilleure perspective.

Vous pouvez tromper l’esprit du spectateur pour qu’il regarde une scène d’une manière particulière. Ce sont là toutes les techniques et le matériel que vous pouvez utiliser.

Distance

Dans ce cas, la distance est plus une idée conceptuelle qu’une idée physique. Nous ne parlons pas de la distance entre vous et le sujet auquel vous devez penser.

Regardez aussi la distance entre l’arrière-plan et le sujet. Il va sans dire que le sujet le plus proche de vous paraîtra le plus grand.

Notre cerveau représente la distance comme étant la différence entre l’arrière-plan et le sujet, ou le premier plan. Lorsque nous voyons un objet qui bloque la vue d’un autre objet, le premier est plus proche de l’observateur que le second.

C’est ce que l’on appelle la perspective de chevauchement. Si ce chevauchement se répète, le spectateur a l’impression d’une réalité tridimensionnelle.

Essayez de photographier une scène, un paysage urbain par exemple, à un angle donné depuis un point de vue élevé. Vous pourrez ainsi manipuler la perspective du spectateur.

En remplissant le cadre, le spectateur n’a aucun point de référence pour la taille. C’est un excellent moyen de confondre et d’ajouter de l’intérêt à une scène.

Composition

Utilisez la composition dans une scène ou un décor pour créer une idée de profondeur. Les lignes directrices le font bien. Lorsque nous regardons une image, nos yeux rebondissent sur un plan bidimensionnel.

Pourtant, en regardant une image où la scène attire nos yeux, nous donnons une impression de profondeur.

Les humains jugent la distance par la façon dont les lignes et les plans convergent sous un angle. C’est la « perspective linéaire » et vous pouvez aussi la manipuler.

Les lignes parallèles, vues à grande distance, nous donnent la sensation de « rencontre » (points de fuite) même si nous ne la voyons pas. Les voies ferrées en sont un bon exemple.

Les lignes parallèles convergentes créent une illusion. Cela montre la distance ou la profondeur dans la scène photographiée.

Objectifs

Les lentilles sont un excellent moyen de changer votre perspective sur une scène. Différents objectifs peuvent vous aider à capturer diverses illusions de perspective.

Un téléobjectif a tendance à rapprocher le sujet et l’arrière-plan. L’inverse est vrai pour les objectifs ultra grand-angle ou fisheye.

Ces objectifs grand angle donnent également l’impression que les objets situés sur les côtés sont plus petits. Ils rendent également les sujets au centre beaucoup plus grands qu’ils ne le sont en réalité.

Ces objectifs reproduisent également toutes les lignes droites en dehors de l’axe de l’objectif sous forme de courbes. Cela peut modifier votre perception de la scène et sa profondeur de représentation.

Beaucoup de gens pensent qu’en changeant votre distance focale, vous changez de perspective. Cela peut changer la distance à laquelle vous pouvez vous approcher d’un sujet, mais votre perspective ne change pas.

Perspective forcée

Une autre façon de changer la perspective d’une scène est de passer par l’idée de perspective forcée. Celle-ci est également connue sous le nom de taille relative des objets et du sujet que vous photographiez.

Elle implique une distance. Mais la distance entre deux sujets importants au premier plan et à l’arrière-plan.

Notre cerveau est intelligent dans la mesure où nous avons accumulé des idées sur la taille des objets. Nous connaissons tous la taille d’un arbre, d’une maison ou d’une voiture.

Mais que se passe-t-il si nous voyons une personne de la même taille qu’une structure (tour Eiffel, tour penchée) ? Nous ne pouvons pas rationaliser le fait que la personne est en fait aussi grande.

Essayez de placer des objets à des distances différentes, mais donnez l’impression qu’ils sont sur le même plan.

Vous obtiendrez des images hallucinantes.

Manque de netteté, de couleur ou de contraste

Nous pouvons influer sur la profondeur en nous abstenant d’inclure des éléments dans nos scènes. Diminuer le contraste, diffuser la lumière ou désaturer les couleurs. Tous ces éléments nous privent de notre perception de la profondeur.

En focalisant votre objectif sur l’infini, vous mettez au point tout ce qui se trouve dans la scène. Mais si vous faites la mise au point juste avant, l’impression de profondeur devient plus grande.

Pourquoi ? Eh bien, nos yeux n’ont nulle part où se reposer, donc l’idée est que la scène est si profonde qu’elle ne trouve jamais le point de focalisation.

Conclusion

La prochaine fois que vous envisagez de photographier une scène, tenez compte de la photographie en perspective. Cela vous aidera à trouver la meilleure position et le meilleur angle pour prendre l’image. Et cela ajoutera de la variation à votre photographie.

Lorsque vous rencontrez un sujet ou une scène, vous devez la photographier de différentes manières.

Vous n’avez aucune idée de ce que pourrait être le résultat. C’est peut-être cette image que tout le monde adore.

Avant de partir, regarde cette vidéo sympa sur la compréhension de la perspective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *