Accueil » Blog » Comment comprendre facilement les modes d’autofocus de votre appareil photo

Comment comprendre facilement les modes d’autofocus de votre appareil photo

Les appareils photo reflex numériques modernes disposent d’un nombre impressionnant de modes de mise au point automatique parmi lesquels vous pouvez choisir. Comment les passer au crible ? Quand choisissez-vous la mise au point unique plutôt que la mise au point continue ?

Vous n’avez aucune idée de ce que cela signifie ?

Cet article est fait pour vous. Nous allons rendre les modes de mise au point automatique de votre appareil photo simples et faciles à comprendre. Vous apprendrez quand et comment les utiliser pour obtenir les meilleurs résultats photographiques.

Lisez donc ce qui suit pour en savoir plus sur l’autofocus.

Pourquoi s’embêter avec le mode autofocus plutôt qu’avec le mode manuel ?

La mise au point consiste à choisir la partie de votre photo qui sera nette et bien définie. Notre cerveau préfère généralement les images nettes aux images floues. Un sujet bien défini attire l’attention, et constitue la partie la plus importante de la composition.

La maîtrise du système de mise au point automatique vous permettra de mieux transmettre le message de votre image. Cela vous évitera également de supprimer beaucoup de photos floues !

La mise au point manuelle vous donne plus de contrôle, mais c’est une compétence acquise. Il y a une courbe d’apprentissage abrupte. En gros, vous faites la mise au point en tournant la bague de votre objectif (dans les appareils photo reflex numériques) jusqu’à ce que vous voyiez la partie de la photo mise au point.

Cela vous donne plus de liberté pour les effets artistiques, ou pour prendre des photos dans des situations difficiles, comme des conditions de faible luminosité. Mais si vous avez du mal à faire la mise au point manuelle au début, vous risquez de rater des moments clés.

C’est là qu’intervient l’autofocus.

L’autofocus est une option pratique qui vous permettra de faire la mise au point beaucoup plus rapidement. Vous pourrez ainsi prêter attention à d’autres éléments comme la composition et l’exposition.

Vous pouvez passer de la mise au point manuelle à l’autofocus, soit par l’objectif, soit par l’appareil photo lui-même. Selon le modèle de votre appareil photo, vous disposerez d’un bouton dédié ou pourrez y accéder par le menu.

Qu’est-ce que la mise au point automatique ?

Lorsque vous réglez la mise au point, vous disposez les parties en verre de votre objectif de manière à ce que des faisceaux lumineux spécifiques se rencontrent sur le capteur. Les faisceaux qui atteignent l’objectif à des distances différentes nécessitent des dispositions différentes.

En d’autres termes, la mise au point est une question de distance des objets par rapport à l’objectif. En mode autofocus, vous sélectionnez des « points de mise au point » prédéterminés. Le nombre de ces points dépend de votre appareil photo.

Vous pouvez les voir à travers le viseur. Votre appareil photo fera la mise au point sur la zone qui se trouve devant le point de mise au point que vous avez sélectionné.

Comment sélectionner la meilleure zone de mise au point pour votre sujet

Le numérique de nos jours dispose de modes autofocus très avancés. Ils offrent plus d’options que la simple sélection d’un point de mise au point.

  • Mode de mise au point automatique en un seul point (point AF manuel au canon). L’appareil photo n’utilise que le point de mise au point que vous avez sélectionné.
  • Mode de zone AF dynamique (extension du point AF dans le Canon). Vous sélectionnez également un point de mise au point. Mais dans ce mode, si votre sujet bouge un peu, l’appareil photo utilisera les points de mise au point environnants pour faire la mise au point. Vous devez suivre le sujet avec votre appareil photo. De cette façon, vous pouvez vous assurer qu’il reste proche du premier point de mise au point sélectionné. Sinon, votre appareil photo ne pourra pas refaire la mise au point.
  • Suivi 3D. Vous sélectionnez le premier point de mise au point et votre appareil photo, à l’aide d’un algorithme, suit votre sujet tout en se déplaçant. Il y a un risque que votre appareil photo « saute » sur un autre sujet et « décide » de faire la mise au point sur celui-ci à la place.
  • Auto-Zone AF. Ce mode est entièrement automatique. L’appareil photo décide pour vous des points de mise au point qui seront utilisés. Il choisit le sujet de la photo en fonction des différences de contraste. Je n’utilise pas souvent ce mode. J’aime garder un certain contrôle sur les points de mise au point.

Utiliser l’AF mono-servo (Nikon, AF-S) ou l’AF en une seule fois (Canon) pour les sujets statiques

La plupart des appareils photo ont différents modes de mise au point automatique pour vous aider à faire la mise au point dans différentes situations. Vous pouvez en sélectionner un soit dans le menu des paramètres de l’appareil, soit à l’aide d’un bouton qui lui est dédié.

Les options les plus courantes des modes de mise au point automatique sont : AF-S (point unique), AF-C (continu) ou AF-A (automatique).

L’option de base est l’AF-S. Lorsqu’elle est sélectionnée, vous faites la mise au point en utilisant un seul point. L’appareil photo vous permet de choisir le point de mise au point (probablement à l’aide de quelques touches fléchées ou d’un cadran).

Ce mode autofocus a l’avantage de vous permettre de bloquer la mise au point lorsque vous appuyez à moitié sur le déclencheur. C’est pratique lorsque vous voulez recadrer l’image sans perdre la mise au point.

Le mode AF-S est utile lorsque le sujet de votre photo ne bouge pas (paysage, photographie) ou qu’il bouge juste un peu (portraits statiques).

Utilisez le servo AF continu (Nikon, AF-C) ou le servo AI (Canon) avec des objets en mouvement

Une autre option de mise au point de l’appareil photo est la mise au point continue (AF-C). Cette option est particulièrement utile lorsque le sujet de votre photo se déplace. Pensez aux événements sportifs, aux véhicules, aux animaux ou aux enfants.

L’appareil photo ne verrouille pas le point de mise au point lorsque vous appuyez sur le déclencheur à mi-course. Au lieu de cela, il suit votre sujet et se recentre en conséquence.

N’oubliez pas que lorsque vous sélectionnez cette option de mise au point automatique, vous ne pouvez pas verrouiller la mise au point. Cela signifie que vous ne pouvez pas recadrer.

Qu’en est-il de l’autofocus automatique (Nikon, AF-A) ou de l’AF AI Focus (Canon) ?

Il existe une troisième option : l’autofocus automatique. Votre appareil photo sélectionnera l’AF simple ou l’AF continu s’il détecte que le sujet est respectivement immobile ou en mouvement.

Cela peut sembler une bonne option, mais elle entraîne une certaine confusion. L’appareil photo commute entre les deux modes AF.

Il est donc difficile de savoir si le fait d’appuyer à moitié sur le déclencheur verrouillera la mise au point ou suivra le sujet.

Comment combiner les modes autofocus et les zones de mise au point pour de meilleures photos

Il est maintenant temps de mettre ensemble le mode et la zone de mise au point automatique.

Zone à point unique + mode AF-S

Parfait pour les sujets fixes tels que les paysages et la photographie. Je l’utilise aussi dans les portraits où le modèle ne bouge pas rapidement.

Vous choisissez un point de mise au point et l’appareil ne se recentre pas.

Zone à point unique + mode AF-C

Idéal lorsque votre sujet est en mouvement, comme les animaux, les enfants, le sport, etc. Également pratique pour la photographie de la nature les jours de grand vent.

Vous sélectionnez un point de mise au point et votre appareil se recentre si nécessaire si le sujet bouge.

Il se recentre uniquement sur le point de mise au point sélectionné, vous devez donc suivre le sujet.

Zone dynamique + Mode AF-C

Utile lorsque le sujet évolue de manière imprévisible. Sélectionnez un point de mise au point et la caméra utilisera également les points environnants si le sujet se déplace.

Vous vous demandez peut-être pourquoi vous ne devriez pas l’utiliser tout le temps. Puisque la caméra peut suivre le mouvement et se recentrer en conséquence (en sélectionnant le mode continu et une zone de suivi 3D/dynamique).

Pourquoi s’embêter à passer à un seul point de mise au point ?

Si votre sujet n’est pas isolé dans le cadre, votre appareil photo peut se tromper. Elle peut finir par suivre un autre sujet qui ne vous intéresse pas.

Pour cette raison, le point de focalisation unique est toujours plus précis que la zone dynamique / le suivi 3D. Si votre sujet ne bouge pas, vous avez plus de chances d’obtenir une image plus nette.

Quelles combinaisons ne pas utiliser

Zone dynamique + mode AF-S

Bien que votre appareil photo vous permette de sélectionner cette combinaison, ces 2 options sont incompatibles. D’un côté, vous dites à la caméra d’utiliser une zone de plusieurs points de mise au point pour refaire la mise au point si nécessaire (zone dynamique). Mais vous ne lui permettez pas de refaire la mise au point (le mode AF-S n’a pas cette option).

La zone dynamique sera désactivée et elle fonctionnera comme un point unique.

Si vous sélectionnez cette option parce que votre sujet se déplace, vous pouvez manquer la prise de vue. Votre appareil photo fonctionne comme s’il était en mode Zone à point unique + AF-S (celui pour les sujets statiques).

Zone 3D + Mode AF-S

Comme pour le précédent, l’appareil photo ne se recentre pas. La zone 3D sera désactivée et vous prendrez des photos comme dans la zone de point unique + mode AF-S.

Comment faire la mise au point automatique en mode « Live View”

Le mode autofocus fonctionne de manière légèrement différente lorsque vous utilisez Live View. Dans ce cas, vous pouvez sélectionner n’importe quel point de l’écran sur lequel vous voulez faire la mise au point et pas seulement les points de mise au point prédéfinis.

Le mode autofocus de Live View fonctionne en détectant le contraste dans la scène tandis que la technologie d’autofocus du viseur est basée sur des capteurs de déphasage. La mise au point en temps réel est plus lente. Mais elle est également plus précise pour les sujets statiques.

Je recommande de l’utiliser avec le mode AF-S. Une fois sélectionné, vous verrez un carré rouge que vous pourrez déplacer sur l’écran en utilisant les fonds de flèche.

Lorsqu’il est mis au point, il apparaîtra en vert et il sera alors temps de tirer !

Comment utiliser les modes autofocus dans des situations de faible luminosité

Dans les situations de faible luminosité, votre autofocus peut devenir un peu fou. Votre objectif va entrer dans une boucle en cherchant la mise au point sans succès.

Dans ces cas, la lumière intégrée à l’AF-Assist peut être vraiment utile. Allumez-la par le biais de votre menu. Lorsqu’il est activé, votre appareil photo envoie une lumière rouge-orange qui pointe vers votre sujet. Cela vous aidera à faire la mise au point.

Mais ce n’est pas une solution parfaite. Il sélectionne le mode AF-S et fait la mise au point en utilisant le point central. Il a également une portée limitée, vous devez donc être relativement proche de votre sujet (0,5-3m).

Une alternative que vous pourriez utiliser est d’éclairer brièvement le point sur lequel vous voulez faire la mise au point à l’aide d’une lampe de poche ou d’une autre source de lumière.

Conclusion

En vous familiarisant avec les modes autofocus proposés par votre appareil, vous pourrez prendre des images plus nettes.

Sélectionnez une zone de mise au point automatique en fonction du comportement de votre sujet. S’il est statique, utilisez un point de mise au point unique et combinez-le avec le mode Simple-Servo (pour verrouiller la mise au point lorsque vous appuyez à moitié sur le déclencheur) ou le mode Continu (pour permettre à l’appareil photo de refaire la mise au point sur ce point si les sujets bougent légèrement).

Si votre sujet bouge, il peut être préférable de suivre son mouvement. Pour ce faire, essayez soit la zone dynamique, soit le suivi 3D avec le mode autofocus continu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *