Accueil » Blog » Pourquoi utiliser la mise au point manuel?

Pourquoi utiliser la mise au point manuel?

mise-au-point-manuel

L’autofocus faisant le travail à votre place, pourquoi voudriez-vous une mise au point manuelle ?  Cela ne signifie-t-il pas qu’il y a plus de chances de se retrouver avec une image floue ?

Pour tout ce qui concerne la mise au point manuelle, lisez ce qui suit.  Vous êtes au bon endroit.

Comment faire la mise au point manuelle de votre appareil photo

A partir de maintenant, vous devrez faire la mise au point manuelle de chaque prise de vue. Vous le remarquerez lorsque vous appuierez sur le déclencheur à mi-course.

Les moteurs ne se mettront pas en marche et vous n’entendrez pas le bip habituel. Mais vous verrez peut-être le point focal clignoter en rouge.

Pour faire la mise au point, vous devez utiliser la bague de mise au point située au bout de votre objectif. En tournant cette bague, vous pourrez ajuster l’endroit où vous placez votre point de focalisation.

Vous verrez la scène du viseur changer immédiatement. Mais ce n’est pas une représentation correcte de ce que sera votre image finale.

Bouton de prévisualisation de la profondeur de champ

La plupart des reflex numériques modernes sont dotés d’un bouton de prévisualisation de la profondeur de champ. Cela permet de résoudre le problème de l’absence de représentation du viseur.

Il vous donne une idée de ce à quoi ressemblera l’image finale. Cela dépend de l’ouverture, de la mise au point et de la profondeur de champ que vous avez choisies.

Ce bouton se trouve à côté de votre monture d’objectif. L’emplacement exact peut changer. Il dépend du fabricant et du modèle de l’appareil photo.

Consultez le manuel de votre appareil photo pour connaître l’emplacement exact.

Lorsque vous appuyez sur ce bouton, l’ouverture se referme sur son réglage réel.

Attendez-vous à ce que votre image de prévisualisation s’assombrisse un peu. Celle-ci n’apparaîtra pas sur l’image finale.

Vue en direct

L’un des meilleurs moyens de suivre votre mise au point est d’utiliser le mode « Live View ». Cette fonction vous permet de visualiser votre scène en temps réel sur votre écran LCD.

Cela vous permet de prendre un peu de recul par rapport à votre viseur et de juger de votre mise au point sur un écran plus grand.

Après la mise au point, activez le mode « Live View » et zoomez sur la vue, dans votre scène.

Vous pourrez ainsi voir quelles zones de votre image seront mises au point.

Fenêtres de distance de mise au point

Une autre possibilité de mise au point manuelle consiste à utiliser la fenêtre de distance de mise au point. C’est une caractéristique de certains objectifs, où le plan focal se présente sous la forme d’une distance.

Il s’agit de l’espace entre le sujet et l’appareil photo. Ces distances sont généralement indiquées en mètres et en pieds.

Ils vont de la plus petite distance de mise au point de l’objectif jusqu’à l’infini. Ces mesures ne sont pas exactes, alors prenez-les avec une pincée de sel.

Elles servent de guide car elles ne sont pas vraiment liées à la profondeur de champ avec laquelle vous filmez.

Photographie macro

La macrophotographie signifie que vous avez affaire à une très petite profondeur de champ.

À des ouvertures de plus en plus grandes, la mise au point devient de plus en plus importante.

L’utilisation de la mise au point manuelle est essentielle pour garantir la netteté de votre sujet. Vous pouvez vous aider en ajoutant des lumières ou en utilisant la méthode de superposition de la mise au point.

Mise au point sélective

Il y a des moments où vous voudrez avoir un contrôle total sur votre concentration. Ce sera à des fins créatives lorsque votre scène comporte de nombreuses couches.

La mise au point automatique d’un objet à travers des feuilles, par exemple, va être gênante.

La mise au point manuelle vous permet de sélectionner les zones de votre scène que vous souhaitez rendre nettes.

Empilement des priorités

La mise au point est un excellent moyen de s’assurer que chaque partie de votre image est au point. Avec la photographie de paysage, c’est assez simple.

Vous placez votre appareil photo sur un trépied et vous abaissez l’ouverture pour obtenir une grande profondeur de champ.

Mais, lorsqu’il s’agit de macrophotographie ou de prise de vue dans des conditions de faible luminosité, ce n’est pas optimal.

Si vous laissez votre ouverture fermée, vous devrez augmenter la sensibilité ISO. La qualité de votre image s’en trouve réduite.

La mise au point est un processus par lequel vous prenez plusieurs images de la même scène. Pour chaque image supplémentaire, vous modifiez la position de la mise au point.

Celle-ci peut être comprise entre 6 et 20 images, en fonction de l’ouverture que vous utilisez.

Plus l’ouverture est grande, plus la profondeur de champ est faible. Plus la profondeur de champ est faible, plus vous devez capturer d’images pour une scène entière au point.

La mise au point manuelle est la meilleure solution, car vous avez le contrôle total de l’emplacement du point focal.

Commencez soit à l’avant de l’image, soit à l’arrière, et déplacez-vous dans le cadre. Vous pouvez laisser de côté un arrière-plan distrayant ou peu attrayant.

Après avoir pris les images, vous devez les revoir pour vous assurer que la mise au point est nette tout au long de l’image.

Les images sont ensuite assemblées à l’aide d’un logiciel de retouche, tel que Adobe Photoshop. Le résultat vous donnera une image nette.

Panoramas

Une image panoramique est une série de plusieurs images assemblées. Ce processus forme une image beaucoup plus grande.

C’est un processus qui a lieu pendant la phase de post-traitement. La cohérence de chacune de ces prises de vue est primordiale.

En utilisant l’autofocus, vous laissez la tâche à votre appareil photo et à votre objectif. Si les images n’ont pas les mêmes points de mise au point, les images résultantes auront l’air disjointes.

Caméras à télémètre

Les télémètres sont un type d’appareil photo qui est équipé d’un télémètre. Ce dispositif est un mécanisme de mise au point de télémétrie.

Il est conçu pour vous aider à obtenir une mise au point parfaite. Ils sont utilisés avec les appareils photo analogiques qui n’ont pas de fonction autofocus.

Mes appareils Polaroid Land Camera 180 ont ce type de mise au point. Il permet d’obtenir une image fractionnée de votre scène.

En utilisant votre viseur et la bague ou les bras de mise au point, vous superposez les images les unes sur les autres. Lorsqu’elles se rejoignent, vous savez que votre scène est mise au point.

Le télémètre ci-dessus est un télémètre à image fractionnée, mais il en existe un autre type. Le type à images fractionnées est « couplé », ce qui signifie que le viseur et la mise au point fonctionnent ensemble.

Un télémètre non couplé affichera la distance de mise au point.

Avec ce type, c’est au photographe de transférer cette information à la bague de mise au point.

Les télémètres ne sont pas toujours fournis avec les appareils photo. Vous pouvez les acheter par la suite et les fixer à l’aide de la griffe de l’appareil.

Les appareils télémétriques facilitent la mise au point, ce qui permet une capture beaucoup plus rapide.

Conditions de faible luminosité

L’autofocus est une merveilleuse invention. Mais, il y a des moments où elle ne fonctionne pas aussi vite. Ou pas du tout. L’une de ces situations se produit dans des conditions de très faible luminosité.

Cela dépend de votre appareil photo et du choix de l’objectif.

Il est facile de se retrouver avec une image floue lorsque l’autofocus peine à trouver un point focal.

C’est plus compliqué lorsque vous vous trouvez dans des situations où vous ne pouvez pas utiliser Live View.

Faible contraste

L’autofocus fonctionne mieux lorsque la scène présente un niveau de contraste plus élevé. Qu’est-ce que le contraste ? C’est la différence entre les tons clairs et les tons foncés de l’environnement que vous capturez.

Plus la différence est grande, plus il est facile de photographier.

Lorsqu’une scène ne présente pas un contraste élevé, votre système autofocus en pâtit. Pour les sujets de couleur claire sur un fond clair, utilisez la mise au point manuelle.

Objets fixes contre objets en mouvement

Les objets fixes sont beaucoup plus faciles à capturer que ceux qui sont en mouvement. Plus l’objet se déplace rapidement, plus il est difficile à capturer.

Il en va de même pour les sujets en mouvement qui sont plus proches de vous. La mise au point manuelle va être un défi,

Avec des objets immobiles, vous avez plus de chances d’obtenir une mise au point plus précise. Vous pouvez prendre votre temps pour tester votre mise au point et utiliser un trépied.

Un objet plus rapide doit être mis au point au préalable. Avant même qu’il n’entre dans votre viseur.

Comment pouvez-vous faire une telle chose ? Eh bien, puisque vous devez d’une manière ou d’une autre savoir où l’objet va aller, vous devrez peut-être deviner.

Vous utilisez cette supposition pour vous concentrer manuellement sur une zone que l’objet va traverser.

Lentilles grand angle

Lorsqu’on utilise des objectifs grand angle, les objets plus grands sont représentés par des versions plus petites d’eux-mêmes. Les bâtiments, les arbres et autres objets fixes sont beaucoup plus petits que dans la réalité.

Cela les rend beaucoup plus problématiques pour l’autofocus afin d’obtenir un bon verrouillage.

Une mise au point manuelle permet d’obtenir une mise au point nette et précise.

Lentilles analogiques

Le Polaroid SX-70 Sonar OneStep a été le premier appareil photo reflex mono-objectif autofocus.

Cet appareil a été lancé en 1978. Tous les objectifs avant et après cet appareil devaient être mis au point manuellement.

Si vous ne saviez pas comment faire la mise au point manuellement, vous ne pouviez pas photographier du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *