Accueil » Blog » Comment prendre de meilleures photos d’intérieur avec un flash externe

Comment prendre de meilleures photos d’intérieur avec un flash externe

flash-photo

Comment prendre de meilleures photos d’intérieur avec un flash externe

Ce post est consacré à la prise de meilleures photos en intérieur à l’aide d’un flash externe. Il présente les avantages et les inconvénients de l’utilisation de vitesses d’obturation et d’ouvertures différentes.

Cette première comparaison porte sur la prise de vue en mode automatique ou en mode programme. Je recommande d’abandonner ces modes dès que possible. Ils sont très contraignants et vous ne tirerez pas le meilleur parti de votre appareil.

Le mode programme a son utilité lorsque vous apprenez à utiliser votre appareil photo. Il vous permet de modifier des paramètres tels que la sensibilité ISO, la compensation de l’exposition et la balance des blancs. En vous fiant à ce mode, il vous sera difficile d’apprendre à améliorer vos photos.

Comme j’ai pris ces photos en intérieur dans des conditions de faible luminosité, j’ai utilisé un flash pour toutes les photos. La photo de gauche était en mode automatique complet. L’appareil photo a choisi d’utiliser un réglage de 400 ISO, f3.2 à 1/60 de seconde.

Comme vous pouvez le voir, le premier plan de cette image est assez plat et dur, avec des ombres présentes à l’arrière-plan. Bien qu’il soit intéressant de noter que ce mode a produit un arrière-plan bien exposé grâce à son choix d’ISO. L’image de droite, prise en mode programme, présente un fort contraste avec la première.

En raison de la dureté de la première photo, la compensation de l’exposition au flash a été réduite à -1ev sur cette photo. Pour laisser entrer plus de lumière naturelle, l’ouverture a été réduite à 2,8.

La combinaison de ces 2 changements en mode programme avec la norme ISO 100 (choisie pour produire la qualité d’image la plus nette) a donné une photo plutôt terne et sous-exposée. Cela étant dit, le visage semble beaucoup plus naturel.

Cette deuxième comparaison montre la différence entre l’utilisation des ouvertures 2,8 et 4,0 :

Comme vous pouvez le voir, la première image a une profondeur de champ beaucoup plus faible.

Ces photos ont été prises en utilisant des points focaux à sélection automatique. C’est très bien lorsque l’on utilise une ouverture plus petite, car la profondeur de champ est plus importante. En utilisant une ouverture plus large (nombre inférieur), elle peut être peu profonde.

Vous devez faire attention à vous assurer que vous faites la mise au point sur les bons points, sinon vous obtiendrez des résultats comme l’image du haut. Pour les prises de vue en intérieur sur un seul sujet, je recommande une ouverture maximale de 4 et, pour les prises de vue en groupe, de 7,1.

Après avoir pris les photos précédentes, j’ai opté pour f4 et 1/50 de seconde avec ISO 100. J’ai changé la balance des blancs en « Flash ». Cela a eu peu d’effet par rapport au mode automatique, donc je suis revenu en mode automatique après ces deux photos.

Cette combinaison d’ouverture, qui me permet de faire la mise au point sur l’ensemble du visage, et de vitesse d’obturation suffisamment lente pour permettre le bougé de l’appareil, est idéale pour les prises de vue en intérieur.

Utilisation d’un flash hors caméra

Sur les photos ci-dessous, j’ai utilisé un flash hors champ : le Canon Speedlite 430EX ii. Pour la première photo, le flash est allumé. Pour la seconde, il est à un angle de 90° vers le plafond.

La photo avec le flash face en marche a à peu près le même effet qu’un flash pop-up. Il aplatit les images et projette une ombre. Pointer le flash vers le plafond a un effet beaucoup plus naturel et agréable. Mais prendre une photo près du sujet projette des ombres non naturelles sur les traits du visage.

Pour cette nouvelle expérience dans différents ISO, je suis revenu à l’utilisation du flash orienté vers l’avant.

La première photo est à 400 ISO et fournit une bonne quantité de détails sur l’arrière-plan. La deuxième photo est deux fois plus sensible à 800 ISO. Cela n’a pas apporté beaucoup plus de détails, mais a produit plus de bruit.

L’image de gauche ci-dessous a une sensibilité de 1250 ISO. Cela a surexposé la photo, lui donnant un aspect très dur. L’ISO que j’ai choisi est de 400. Avec un flash rebondissant sur le plafond à 90°, il produit la photo ci-dessous à droite.

Lorsque vous photographiez près de votre sujet, vous devez faire attention à ne pas projeter d’ombres sur son visage avec un flash rebondissant.

Ici, j’ai testé deux autres angles pour obtenir les meilleurs résultats. Sur la photo de gauche, le flash a été déclenché à 120° par rapport au sujet. Celle de droite est à 150°.

La photo de droite à 150° a donné les meilleurs résultats. Elle a pris les ombres et la brillance du visage, comme si je n’avais pas utilisé de flash du tout. C’est le résultat souhaité lorsque l’on photographie avec un flash.

Ces réglages ont fonctionné pour moi dans mon environnement. Je vous recommande de faire vos propres expériences, car des distances et des pièces de tailles différentes peuvent avoir des effets différents sur les résultats.

Résultats finaux

Voici une comparaison entre le premier et le dernier plan.

J’ai pris la première photo avec 400 ISO, 1/60 et f3.2 avec un flash pop-up. Pour la dernière photo, j’ai utilisé 400 ISO, 1/50 et f.4 avec un flash rebondissant à 150° du sujet. Ces petites modifications subtiles ont amélioré l’image de nombreuses façons.

La première chose que vous remarquerez, c’est que l’éclairage de l’image finale semble naturel et moins dur. Deuxièmement, l’ombre à l’arrière-plan a disparu. L’arrière-plan est beaucoup plus net. L’ombre de la barre au premier plan a également été supprimée. Cela révèle des détails sur le corps du modèle.

Les traits du visage sont plus définis. En effet, le flash indirect a permis de projeter certaines ombres là où elles se trouveraient normalement dans un cadre intérieur.

Enfin, et c’est peut-être le plus subtil, il n’y a plus de « points » blancs au centre des yeux. C’est le signe qu’un flash a été utilisé. Cela contribue également à l’aspect peu naturel d’une photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *