Accueil » Blog » Comment devenir un photographe professionnel en 8 étapes

Comment devenir un photographe professionnel en 8 étapes

Vous êtes passionné de photographie ? Alors pourquoi ne pas transformer votre passion en une activité rentable ?

Devenir un photographe professionnel n’est pas si difficile qu’il n’y paraît. C’est grâce à la facilité d’accès aux appareils photo, aux outils logiciels de retouche et au partage en ligne. Mais est-ce suffisant pour devenir un photographe professionnel ? Bien sûr que non.

Vous avez quand même besoin de quelques astuces. Consultez donc notre guide rapide ci-dessous pour faire passer votre photographie du statut d’amateur à celui de professionnel !

8. Faites vos recherches !

Commencez par l’auto-enquête

Toute entreprise commence par la recherche et l’analyse des besoins. Vous voulez le faire de manière intelligente ? Commencez par faire des recherches sur vous-même. La photographie est un art, et toute forme d’art implique une recherche sur soi-même.

Posez-vous les bonnes questions. Qu’est-ce qui vous motive à devenir photographe professionnel ? Que voulez-vous tirer de votre travail ? Qu’est-ce qui vous distingue en tant que photographe ? Quel genre de photographie vous attire le plus ?

En tant que photographe débutant, vous n’avez peut-être pas de réponses toutes faites à toutes ces questions. Ne vous inquiétez pas. Il s’agit de recherche-action. Pratiquez avec différents genres de photographie. Filmez quelque chose chaque jour. Cela vous permettra de vous redécouvrir en tant que photographe et d’améliorer la qualité de votre travail. Vous serez également en mesure de prendre des décisions et de planifier votre carrière en connaissance de cause.

Effectuez une étude de marché pour évaluer vos meilleures options

Vous devez également examiner votre marché local, ainsi que les tendances mondiales en matière de photographie. Étudiez la façon dont travaillent les autres photographes professionnels de votre région. Essayez de découvrir les lacunes que vous pouvez combler.

Vous voudrez également savoir quels genres de photographie sont courants dans votre région. Par exemple, il se peut qu’il y ait déjà de nombreux photographes de mariage. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas entrer dans ce domaine de la photographie. Il suffit de travailler dur sur votre qualité et de développer votre style unique.

Ne laissez pas la concurrence vous effrayer. Ne sous-estimez pas non plus vos concurrents. Apprenez d’eux. Il est toujours bon de faire la connaissance de différents photographes professionnels ! Entrer en contact avec eux vous aide à construire votre réseau de soutien.

N’oubliez pas de consulter les tarifs pratiqués par les photographes pour les différents forfaits. Utilisez ces informations pour connaître les prix moyens du marché. Vous en aurez besoin pour fixer les prix de votre propre entreprise de photographie.

7. Vérifiez la réglementation locale

Création d’une entreprise

Certains clients ne font pas confiance aux entreprises non enregistrées. Oui, la paperasserie, ça craint. Mais c’est ce dont un photographe a besoin pour créer une entreprise de photographie officielle.

La réglementation des entreprises varie d’un pays à l’autre. Découvrez les règles qui s’appliquent à votre région. Demandez conseil à vos amis photographes professionnels, à vos conseillers d’affaires, à vos avocats et à vos comptables.

Découvrez ce que vous pouvez photographier

En d’autres termes, que pouvez-vous tirer ? Dans la plupart des pays, il est légal de tirer dans les lieux publics… à condition d’utiliser un appareil photo au lieu d’un pistolet. Pourtant, de nombreux endroits considérés comme publics sont en fait privés. Par exemple, dans mon pays, vous ne pouvez pas tirer dans le métro. Vérifiez donc ces règlements pour éviter les « échanges francs » avec la police.

Créer un contrat de photographie

Un photographe professionnel doit être professionnel dans tous les aspects de son travail. La relation entre le photographe et son client est un aspect essentiel à prendre en considération. La gestion des relations avec les clients est la clé du succès. Veillez à apprendre ce que les gens attendent de vous. Expliquez également l’étendue des services professionnels que vous fournirez.

Il est plus sûr de traduire votre accord oral en un contrat de photographie. Les photographes conservent souvent un modèle de contrat et l’adaptent à chaque projet. Si vous détestez la paperasserie, le contrat sera une charge supplémentaire pour vous. Mais croyez-moi, cela en vaut la peine.

6. Choisir le bon matériel

N’investissez pas avant de gagner

Commencez par ce que vous avez et travaillez avec cela. L’artiste est bien plus important que la machine. Oui, la bonne caméra pour le genre de travail que vous faites peut vous aider à améliorer votre jeu. Mais vous devez perfectionner votre technique et votre qualité autant que votre équipement actuel le permet.

Les logiciels de post-traitement et de montage sont également importants pour votre travail. Adobe Photoshop et Lightroom sont parmi les meilleurs outils utilisés par les photographes professionnels. Tous deux ont des versions d’essai gratuites.

Avantages de la location

Une commande haut de gamme peut exiger plus que ce que vous possédez. Dans ce cas, envisagez de louer. C’est également une bonne option si vous n’êtes pas sûr de l’appareil photo à acheter. Vous pourrez ainsi tester plusieurs appareils et voir lequel vous convient le mieux. Les frais de location peuvent être très raisonnables. Il existe même des sites web de location en ligne qui vous enverront directement le matériel à votre porte.

Demandez conseil à d’autres photographes

Demandez-vous s’il y a un créneau particulier dans lequel vous voulez travailler. Vous aurez besoin d’objectifs différents pour les événements d’entreprise que pour la macrophotographie. C’est là qu’un réseau de photographes professionnels locaux s’avère utile. Vous pouvez demander à d’autres photographes de vous recommander le matériel qui vous convient.

5. Choisissez un créneau

Il n’y a pas de limite au nombre de genres que vous pouvez explorer. Cependant, à mesure que vous devenez plus professionnel en tant que photographe, vous devez vous concentrer sur un créneau particulier. Il peut s’agir de la photographie de portrait, de la photographie de produit, de la couverture d’événements, de la photographie de mariage, etc.

Ainsi, vous disposez d’un large choix.

Aspects commerciaux

Votre choix dépendra de vos intérêts professionnels et de votre motivation interne. Mais ne négligez pas l’aspect commercial. Vous voulez savoir combien les photographes gagnent par an ? Cela dépend de leur qualité et de leur popularité dans le créneau qu’ils pratiquent. Notez également que certains créneaux sont bien rémunérés, d’autres pas.

Par exemple, le genre de la rue n’est pas très demandé, alors que les portraits le sont. Les choses sont encore plus tristes lorsqu’il s’agit de la photographie d’insectes. Vos petits modèles ont peu de chances de vous payer. Vous devrez donc travailler deux fois plus dur pour produire un travail de qualité. Dans ce cas, vous pouvez les vendre à des clients extérieurs comme les médias.

Certains photographes proposent également des cours de photographie. Cela leur permet de gagner de l’argent supplémentaire et d’étendre le réseau professionnel. Ainsi, une fois que vous vous sentirez en confiance en tant que photographe, vous pourrez commencer à enseigner aux autres.

Image de marque et marketing

La spécialisation rendra votre marque plus claire pour votre public. Ainsi, les bons clients auront beaucoup plus de chances de vous trouver !

Vous continuerez très probablement à accepter des emplois qui ne sont pas dans votre spécialité. Cela vous permettra d’augmenter vos revenus dès le départ. Mais vous n’êtes pas obligé d’inclure toutes vos prises de vue dans votre portfolio professionnel. Il est préférable qu’un genre de travail particulier y prédomine. Votre créneau peut également se refléter dans votre marque. Une autre option consiste à utiliser votre nom personnel.

Si vous êtes professionnel dans votre créneau, vous serez compétitif même sur des marchés saturés. Commercialisez-vous de manière à souligner votre avantage concurrentiel. Par exemple, un autre photographe de mariage pourrait ne pas inclure de vidéo dans son forfait. Ainsi, en tant que photographe professionnel, vous pouvez viser un large éventail de services. Mais la qualité ne doit pas en pâtir.

4. Créer un portfolio en ligne

Vous n’avez pas encore de site web sur la photographie ? Alors il est un peu tôt pour vous appeler un photographe professionnel. Les clients potentiels demandent généralement des échantillons de travail à un photographe professionnel. Il est donc essentiel de disposer d’un site web pour orienter les clients potentiels.

Créez votre propre site web

Un site web gratuit avec des sections de base servira au début. Vous pourrez y publier votre biographie, vos grands projets et des photos. Chacun d’entre eux peut former une section distincte. La section « À propos » doit comporter une brève introduction sur votre travail et vos coordonnées. Assurez-vous que votre site web est capable de gérer de grandes galeries faciles à parcourir. Regroupez les images de votre site web par thèmes.

3. Faites-vous connaître pour développer votre réseau

Commandez des cartes de visite photographiques. Elles vous seront utiles lorsque vous parlerez aux gens de votre nouvelle entreprise ! Commencez par vos amis, vos collègues et votre famille.

Ouvrez une page de photographie professionnelle sur Facebook, Instagram et/ou une autre plateforme. Publiez au moins une photo par jour.

Participez à des événements locaux pour faire du réseautage occasionnel. Présentez-vous comme un photographe professionnel. Proposez de prendre gratuitement des portraits des participants. Vous pourrez ensuite les envoyer à leurs adresses électroniques. Veillez à inclure votre site web et les liens vers les médias sociaux dans ces courriels.

C’est un bon moyen d’étendre votre réseau. En outre, certains participants peuvent vouloir vous engager pour une séance photo payante, s’ils aiment votre travail. Le montant que vous gagnerez par an dépend non seulement du nombre, mais aussi de la richesse de vos clients. Faites donc attention au type d’événements auxquels vous assistez.

Ne vous mettez pas la pression pour trouver des clients immédiatement. En même temps, soyez prêt à sortir de votre zone de confort. Dire aux gens ce que vous faites peut faire la différence. Si vous avez un grand nombre de clients, vous vous entraînerez davantage pour prolonger votre expérience. L’expérience est l’une des choses essentielles dont les photographes amateurs ont besoin pour devenir professionnels.

2. Pratiquez même lorsque vous n’avez pas de clients

Cela devrait aller de soi, mais assurez-vous de pratiquer autant que possible. Plus vous travaillerez dur, plus vous évoluerez en tant que photographe professionnel.

Vous pourrez mettre à jour votre site web de photographie et vos médias sociaux avec de nouveaux contenus. Vous améliorerez également vos compétences techniques au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience. Et cela vous donnera plus de courage à mesure que vous sortirez et que vous vous déplacerez davantage.

Bien entendu, vous devez prendre des photos pour des clients. Mais un photographe professionnel n’attend pas un client. Alors, allez faire des portraits à l’extérieur. Votre client potentiel vous attend peut-être au coin de la rue. En un mot, prenez des photos tous les jours !

Une bonne façon de le faire est de créer un projet 365 pour vous-même, où vous prenez une photo par jour pendant une année entière. N’oubliez pas d’en faire mention sur votre site web.

1. Éduquez-vous

Se préparer à l’éducation et à la formation tout au long de la vie

Henri Cartier-Bresson, Joel-Peter Witkin, Annie Leibovitz… Ces noms ne vous disent rien ? Alors il est grand temps d’étudier les œuvres de ces photographes emblématiques. En photographie, l’apprentissage ne s’arrête jamais, et c’est particulièrement important quand on débute ! Les activités éducatives peuvent prendre de nombreuses formes différentes.

Envisagez des cours de photographie en ligne, des ateliers en personne et des stages. Vous pouvez également trouver un mentor pour vous guider. Cela vous permettra de maintenir votre photographie numérique à son meilleur niveau.

Vous pouvez essayer l’un de nos propres cours, comme Photography Unlocked, pour améliorer vos compétences. Les magazines de photographie peuvent également être une grande source d’inspiration et d’éducation. N’oubliez pas qu’ils ne fournissent pas d’informations locales.

Investissez dans l’éducation commerciale

Pensez également à vous informer sur les aspects commerciaux du métier de photographe professionnel. Cela peut vous permettre d’élever votre carrière de photographe.

De nombreux magazines de photographie sur le marché aujourd’hui parlent des aspects commerciaux. Leur lecture peut faire de vous un chef d’entreprise accompli. Vous parviendrez à résoudre toutes sortes de problèmes qui peuvent surgir dans votre entreprise de photographie.

Conclusion

Décider de transformer son hobby en une entreprise professionnelle est passionnant. Au début, cela peut aussi sembler écrasant.

La gestion d’une entreprise de photographie prospère exige bien plus que ce dont nous avons parlé ici. Mais ces quelques étapes simples vous permettront de démarrer dès votre premier pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *