Accueil » Blog » 8 secrets simples pour corriger les mauvaises photos

8 secrets simples pour corriger les mauvaises photos

correction-photo

Il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles vos images n’attirent pas les critiques ou ne remportent pas de prix. La plupart d’entre elles sont très faciles à corriger.

Revoir vos images avant de quitter un lieu est un excellent moyen d’aider à réparer les mauvaises photos. Vous pourrez alors au moins essayer à nouveau. Vous trouverez ci-dessous tous les autres secrets pour réparer de mauvaises photos.

8. Utilisez la composition pour ajouter de l’intérêt à vos images

La composition est l’une des idées les plus fondamentales de la photographie.  C’est aussi l’un des domaines les plus importants que beaucoup de photographes négligent.

Ils pensent qu’il suffit de saisir la scène sans aucune préméditation.

Cela peut fonctionner pour les photographes documentaires placés dans des zones de conflit, mais ce n’est pas le cas de la plupart d’entre nous. La majorité des photographes ne trouvent pas seulement des scènes excitantes, palpitantes et atmosphériques. Nous devons travailler avec ce qu’on nous donne.

Les compositions nous aident à rendre une scène plus intéressante. Nous avons tous vu des milliers d’images prises à la plage.

Celles qui se démarquent ont quelque chose de spécial. En général, c’est la composition qui transforme une mauvaise image en une bonne.

Une composition est bien utilisée quand on ne peut même pas dire que c’était une idée dans l’esprit du photographe. Les idées subtiles sont les meilleures. Par exemple, lorsque vous capturez une scène de paysage, optez pour la règle des tiers.

Cela ne signifie pas que tout ce qui se trouve dans votre scène doit se trouver aux quatre intersections. Vous pouvez utiliser les lignes entre les intersections, qui vous guideront pour capturer 1/3 de ciel et 2/3 de terre. Vos spectateurs vous en remercieront.

Il existe de nombreuses compositions différentes que vous pouvez utiliser. Commencez par consulter notre Guide de composition pour débutants. Ce n’est qu’une des façons dont vous pouvez aider à corriger de mauvaises photos.

7. Réfléchir la température de la lumière par la balance des blancs

La balance des blancs est très importante, surtout lorsque vous voulez que vos images reflètent un environnement réaliste. Pour vous assurer que les blancs sont bien blancs, veillez à utiliser le bon réglage pour la lumière avec laquelle vous travaillez.

Chaque source de lumière a une température différente. Le soleil est plus chaud que le clair de lune, qui est également plus chaud qu’un ciel bleu clair. Ce changement de température doit être pris en compte.

La plupart des photographes débutants ou amateurs opteront pour la balance automatique des blancs (AWB). Cela peut vous permettre de photographier sans trop penser à votre scène. Cependant, elle ne vous donnera pas la meilleure et la plus réaliste des couleurs.

Dans les réglages de votre appareil photo, vous pouvez choisir entre Tungstène, Fluorescent, Lumière du jour, Nuageux, Ombre et Flash. En utilisant un réglage qui reflète la température de la lumière aussi près que possible, vous obtiendrez une image plus belle.

C’est particulièrement vrai si vous photographiez en jpg. Pour les images brutes, un logiciel de post-traitement, tel que Lightroom, vous permettra de jouer avec la balance des blancs de l’image après coup.

Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez utiliser les paramètres de la balance des blancs pour corriger de mauvaises photos, lisez notre article sur la balance des blancs en 4 étapes simples.

6. Utiliser la compensation de l’exposition

La compensation de l’exposition n’est pas une nouveauté dans le domaine de la photographie, mais de nombreux photographes l’ignorent. Soit ils ne savent pas qu’elle existe, soit ils ne savent tout simplement pas comment elle fonctionne.

Lorsque vous photographiez avec un appareil semi-automatique, par exemple avec une ouverture ou une priorité à l’obturation, la compensation d’exposition est possible. Cette échelle vous permet de régler l’exposition de votre scène.

C’est la seule façon de le faire, car toute modification des réglages obligerait l’appareil à mesurer la scène de la même manière.

Le mode manuel ne permet pas de compenser l’exposition. Changer un réglage ici n’entraîne pas une nouvelle mesure de votre scène.

L’échelle de compensation de l’exposition va de « -3 » à « +3 », avec cinq paliers entre les deux. Votre appareil photo est réglé sur « 0 » par défaut.

Imaginons que vous photographiez une scène en utilisant la mesure ponctuelle tout en utilisant la priorité à l’ouverture. Vous faites la mise au point et la mesure sur le visage d’un sujet.

Vous réalisez alors que l’arrière-plan aurait besoin d’un peu plus de lumière. Dans ce cas, réglez la valeur d’exposition sur +1, +2 ou +3.

Ces réglages ajoutent un, deux ou trois diaphragmes de lumière supplémentaires dans la scène. Il le fait tout en vous permettant de conserver votre ouverture, votre profondeur de champ, votre vitesse d’obturation et la sensibilité ISO.

L’ajout ou la suppression d’un ou deux diaphragmes est essentiel pour corriger les mauvaises photos.

Pour plus d’informations sur ce sujet, consultez notre article Qu’est-ce que la compensation d’exposition et quand l’utiliser.

5. Changez de perspective pour des images plus variées

De nombreux photographes ne pensent jamais à leur perspective lorsqu’ils capturent une scène. Ils tiennent l’appareil photo devant eux, à la hauteur des yeux, et prennent des photos.

Nous voyons tous le monde de cette façon et ce n’est pas particulièrement intéressant.

Il y a de nombreuses scènes que nous voyons tout le temps, jour après jour. Ces scènes doivent être plus intéressantes, et changer notre perspective n’est qu’une façon de le faire.

Cela permet aux gens de voir les scènes communes sous un jour nouveau.

Mettez-vous au sol et donnez-nous une vue d’ensemble. Ou alors, montez et descendez, en nous donnant une vue à vol d’oiseau.

Montrer un environnement d’une manière différente permet de corriger les mauvaises photos. Soyez créatif et essayez différentes perspectives.

Pour une idée plus approfondie, nous vous proposons l’article « Qu’est-ce que la perspective en photographie et comment l’utiliser ».

4. Utiliser les modes de mesure pour capter la meilleure lumière

Les décors avec lesquels vous choisissez de tourner doivent refléter votre scène et ce que font vos sujets.

Si vous essayez de photographier dans un environnement à faible luminosité, avec une faible ISO et un obturateur lent, vous devrez utiliser un trépied pour arrêter le bougé de l’appareil.

De même, photographier une voiture de sport en mouvement avec la priorité à l’ouverture va donner des images floues et floues.

Pour vous aider à corriger les mauvaises photos, assurez-vous de bien comprendre à quoi sert chaque mode de l’appareil photo et ce qu’il fait.

Utilisez la priorité à l’ouverture lorsque vous êtes confronté à des sujets qui ne bougent pas. La priorité à la vitesse d’obturation vous permettra de choisir la vitesse d’obturation, l’appareil photo réglant l’ouverture en conséquence.

Les modes de mesure sont également importants pour capturer la meilleure lumière pour votre scène ou votre sujet. L’utilisation des bons modes vous permettra de réaliser de superbes photos et de gagner un temps précieux en termes de prise de vue et de retouche.

Pour plus d’aide sur les modes de prise de vue, lisez notre article Tout ce que vous devez savoir sur les modes de prise de vue.

3. Comment réparer les images floues

Nous le faisons tous, et certains d’entre nous ne comprennent peut-être pas comment il est possible de rentrer chez soi et de voir un tas d’images floues.

Notre séance photo de plus tôt dans la journée peut être gâchée, mais elle peut vous apporter des connaissances qui vous permettront de ne plus jamais en souffrir.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vos images peuvent être floues. En voici quelques-unes :

Votre vitesse d’obturation est trop lente. En règle générale, votre vitesse d’obturation doit être égale ou supérieure à la distance focale de l’objectif que vous utilisez. Si vous avez un objectif de 85 mm, vous devrez utiliser un objectif d’environ 1/60e de seconde. Avec un trépied et un câble de déclenchement, vous pouvez utiliser n’importe quelle vitesse d’obturation.

Vous n’avez pas fait la mise au point correctement. Les grandes ouvertures peuvent être difficiles à utiliser. Une ouverture de f/1,4 donne un beau bokeh, mais il est difficile à utiliser à cause du glissement d’une profondeur de champ. Votre zone focale sera en mm, ce qui est difficile à utiliser, surtout dans les zones de faible luminosité ou avec des sujets en mouvement. Ouvrez l’ouverture et donnez à votre sujet une plus grande profondeur de champ pour travailler.

Vous devez calibrer votre objectif. Les problèmes de mise au point devraient vous montrer quelques images floues. Si toutes vos images sont floues, vous devrez peut-être calibrer votre objectif. Quel que soit l’objectif que vous achetez, il se peut qu’il ne soit pas parfaitement calibré pour votre modèle d’appareil photo. Lisez notre article sur le calibrage de l’objectif pour plus d’informations.

Votre objectif et votre appareil photo peuvent avoir des problèmes de mise au point automatique. Si vous utilisez en permanence vos objectifs de zoom ou d’amorçage, ils risquent de présenter des problèmes de mise au point automatique. Ce problème peut survenir au niveau de la mise au point avant ou arrière. Il est facile à corriger et notre article Comment tester mon appareil photo pour détecter les problèmes de mise au point automatique ? vous aidera.

Donc, pour résumer. Les images floues peuvent être dues à l’utilisation de mauvais réglages ou à une défaillance de votre équipement. En passant en revue les points ci-dessus, vous pourrez corriger les mauvaises photos.

2. Éviter un post-traitement excessif pour un aspect naturel

Les images HDR (High Dynamic Range) sont généralement mauvaises, car elles sont traitées de manière excessive, ce qui donne aux scènes un aspect très surréaliste et perceptible.

Si votre style exige un surtraitement, c’est très bien.

Un peintre sait qu’il est tout aussi important d’arrêter d’appliquer de la peinture que de commencer. C’est la même chose pour les photographes.

Les logiciels de post-traitement, tels que Lightroom, peuvent être importants pour ajuster quelques paramètres.

Cependant, en utilisant trop de clarté, de saturation ou de vivacité, vous risquez de nuire à vos images. Vous voulez que les gens regardent votre travail et fassent « WOW » et non « oh, wow ».

Pour obtenir de l’aide sur la façon de modifier correctement vos images, consultez nos 10 conseils de retouche photo pour un flux de travail plus rapide.

1. Choisissez les conditions d’éclairage pour refléter l’humeur de votre image

L’éclairage est le domaine le plus important de la photographie pour obtenir un bon résultat. Sans lumière efficace, vos images seront ternes et plates.

L’éclairage que vous utiliserez dépendra de votre scène, de la lumière disponible et du style que vous souhaitez obtenir. Certains photographes préfèrent la lumière naturelle et prennent leurs photos à l’extérieur ou près des fenêtres.

D’autres préfèrent contrôler la lumière et prendre des photos avec des flashes, des stroboscopes ou du matériel de studio. Quelle que soit l’utilisation que vous en faites, veillez à ce que la lumière ne soit pas trop forte pour qu’elle ne fasse pas ressortir vos points forts.

La lumière doit être suffisamment forte, sinon vous constaterez que votre image est sous-exposée. Un éclairage efficace peut faire ou défaire une image.

Le point le plus important est que l’éclairage peut être créatif et exploité de nombreuses façons.

L’utilisation d’un mode de mesure correct est utile, tout comme la prise de vue au bon moment de la journée. Pour en savoir plus, consultez notre article sur les modes de mesure et le Guide complet de l’éclairage.

La mise au point sur l’éclairage permet de corriger les mauvaises photos et de les rendre plus belles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *