Accueil » Blog » Comprendre la distance focale en 4 étapes faciles

Comprendre la distance focale en 4 étapes faciles

distance-focale

L’une des raisons les plus importantes pour lesquelles vous achetez un objectif est la longueur focale. Cette petite information vous permet de savoir à quelle distance vous devez être par rapport au sujet que vous capturez.

Une distance focale plus longue est nécessaire pour les objets plus éloignés. Une distance focale plus petite permet de capturer une plus grande partie de la scène devant vous. Pour comprendre la longueur focale en quatre étapes faciles, lisez ce qui suit.

Pourquoi vous devriez savoir ce que signifie la longueur focale

Savoir ce que signifie la longueur focale d’un objectif par rapport à votre appareil photo est très important lorsqu’il s’agit d’acheter des objectifs. Lisez ce billet pour savoir à quoi servent les différents objectifs, lesquels vous conviennent, comment les utiliser de manière créative et tout le discours technique dont vous aurez besoin.

Les objectifs sont divisés en deux catégories selon qu’ils peuvent ou non zoomer. Il y a ceux qui ont une longueur focale fixe (lentilles principales) et ceux qui ont une longueur focale variable (lentilles de zoom). En général, les objectifs principaux sont plus nets et ont souvent une ouverture plus grande, ce qui est idéal pour les conditions de faible luminosité.

Les zooms permettent d’utiliser un seul objectif pour couvrir une série de champs photographiques différents. Un seul objectif signifie moins de temps passé à chercher et à changer d’objectif. Les deux types d’objectifs présentent des avantages et des inconvénients, de sorte que le fait de les mélanger vous donne de la polyvalence et de la puissance.

Nous pouvons prendre l’exemple de l’œil humain. Sa longueur focale varie entre 17 mm et 25 mm environ, en fonction de la personne à qui vous demandez et de l’œil que vous examinez.

Nous avons un champ de vision approximatif de plus de 180°. C’est différent de l’angle de vision de 90° d’un objectif, qui est dû au fait que nous avons deux yeux.

La zone que nous percevons activement est plus petite, semblable à une lentille de 40-50 mm. C’est pourquoi le 50 mm est appelé la distance focale « standard ».

Section 1 – Qu’est-ce que cela signifie ?

La longueur focale de l’objectif détermine le degré de « zoom » de vos photos. Plus le chiffre est élevé, plus votre objectif sera zoomé.

On croit souvent à tort que la distance focale est mesurée à partir de l’avant ou de l’arrière de l’objectif alors qu’en réalité, il s’agit de la distance entre le point de convergence de votre objectif et le capteur ou le film de votre appareil photo.

Section 2 – Différentes plages de concentration et leur utilisation

Ultra grand angle et fisheye 14-24 mm

Ces lentilles sont souvent considérées comme des articles spécialisés et ne sont pas souvent incluses dans un kit de lentilles. Ils créent un angle de vue tellement grand qu’ils peuvent paraître déformés. Cela est dû au fait que l’objectif doit faire tenir une plus grande partie de la scène dans le film ou le capteur.

Les objectifs ultra grand-angle sont souvent utilisés dans la photographie d’événements et d’architecture. Ils permettent d’obtenir beaucoup de choses sur une photo lorsque l’on photographie dans un espace restreint. Les objectifs grand et ultra grand angle permettent de se mettre au milieu de tout cela, plutôt que de s’adapter à l’ensemble de la scène.

Ces objectifs ne conviennent pas pour les portraits car ils améliorent tellement la perspective que les traits du visage peuvent sembler artificiels.

Les grands angles rectilignes projettent une image dans laquelle les lignes droites restent droites.  Les objectifs Fisheye déforment la scène en une forme sphérique.

Grand angle 24-35 mm

C’est ici que commencent la plupart des objectifs en kit pour les appareils photo plein cadre. 24 mm est le point auquel la distorsion qui semble étirer le côté d’une image cesse d’apparaître de manière non naturelle.

Ils sont utilisés par les photojournalistes pour documenter des situations. En effet, ils sont suffisamment larges pour inclure une grande partie du contexte, tout en ayant un aspect réaliste.

Standard 35mm-70 mm

C’est dans cette plage (à environ 45-50 mm) que le cristallin reproduira ce que nos yeux voient (à l’exclusion de la vision périphérique). J’aime utiliser cette portée lorsque je tire dans la rue ou avec des amis dans un cadre fermé. Par exemple, à table ou au pub.

Un objectif standard tel qu’un 50 mm f/1.8 est un excellent complément, peu coûteux, pour un appareil photo. Il donnera d’excellents résultats. Les objectifs de premier choix donneront toujours de meilleurs résultats que l’objectif de votre kit, car il est construit dans un seul but. Il fait bien un travail.

Téléobjectif léger 70-105mm

C’est souvent dans cette gamme que s’arrêtent les objectifs des kits. Ici, vous commencerez à entrer dans la gamme des téléobjectifs et des portraits (environ 85 mm). C’est une bonne gamme pour les portraits car la perspective naturelle de l’objectif séparera le visage de l’arrière-plan.

Il le fait sans l’isoler.

Téléobjectif 105-300 mm

Les lentilles de cette gamme sont souvent utilisées pour des scènes lointaines comme des bâtiments ou des montagnes. Ils ne conviennent pas à la photographie de paysage en raison de la façon dont ils aplatissent la perspective d’une scène. Les objectifs d’une gamme plus élevée sont utilisés pour la photographie de sport et d’animaux.

Section 3 – Comment la distance focale affecte-t-elle la perspective d’une photo ?

J’ai abordé la plupart de ces questions dans la section précédente. Pour vous donner une meilleure idée de la façon dont la distance focale affecte la perspective d’une photo, j’ai pris quatre photos du même sujet à des distances focales différentes et je les ai comparées ci-dessous.

Les sujets (trois boîtes de soupe) sont restés dans la même position (à environ 10 pouces les uns des autres) sur chaque photo. Il est à noter que ces photos sont prises avec un capteur de recadrage. Cela signifie que la distance focale réelle sera plus élevée que celle indiquée – ce que j’explique dans la section 4.

Dire que c’est la distance focale qui modifie la perspective est cependant assez trompeur. Vous voyez, c’est la distance par rapport au sujet.

La distance focale d’un objectif est un indicateur de la distance du sujet : les images sont toutes cadrées de la même façon. Les différences sont dues au fait que la distance focale s’allonge (zoom) à mesure que l’appareil s’éloigne du sujet.

N’oubliez pas que la distance du sujet modifie la perspective. La distance focale est juste utilisée pour compenser cela.

Section 4 – Qu’en est-il de mon capteur de cultures ?

La prise de vue à l’aide d’un capteur de cultures a ce que l’on appelle le « crop factor ». Il s’agit de zoomer sur une image et d’éviter les parties les plus larges de la scène. Les diagrammes ci-dessous montrent comment cela fonctionne.

Même les objectifs conçus pour les appareils photo à recadrage, comme la gamme EF-S et la gamme DX, auront toujours cet effet. En effet, les objectifs sont répertoriés en fonction de leur distance focale physique plutôt que de leur champ de vision ou d’une distance focale équivalente.

Cependant, ces objectifs ne fonctionneront pas sur un boîtier plein cadre sans un vignettage important. En effet, l’image ne sera pas projetée sur l’ensemble du capteur.

Voilà, c’est fait !

Voici deux exemples de longueurs focales prises à des distances focales très différentes de l’objectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *