Accueil » Blog » 10 raisons pour lesquelles vos photos sont nulles (et comment les corriger)

10 raisons pour lesquelles vos photos sont nulles (et comment les corriger)

Pourquoi vous devriez lire ceci

Si vous essayez d’améliorer votre photographie, il est utile de savoir où vous vous trompez.

Cet article vous indiquera où vous vous trompez et ce que vous devriez faire pour y remédier. Il n’est pas facile de prendre constamment de bonnes photos, mais une fois que vous avez pris le coup de main, cela devient incroyablement gratifiant.

Vos photos sont nulles et il est temps de les corriger.

10 – Mauvais éclairage

Trop souvent, les photos sont prises avec des appareils photo compacts et des reflex numériques dans des conditions d’éclairage inadéquates.

L’éclairage est la clé d’une bonne photo. Je sais que cela semble évident, mais une photo n’est en réalité qu’une collection de lumière ; elle doit être bonne.

Les flashes pop-up ont tendance à projeter une lumière très forte sur votre sujet, ce qui aplatit l’image. Au contraire, les flashes hors champ, qui peuvent être tournés pour pointer vers un mur ou un plafond, ont la capacité de créer une lumière beaucoup plus naturelle.

Ils projettent également des ombres sur le sujet, mais à des endroits où se trouvent habituellement les ombres, ce qui leur donne beaucoup plus de profondeur et donne à l’ensemble de la photo un aspect plus naturel.

9 – Vous vous excusez

Même aujourd’hui, en me promenant dans Londres, j’ai vu un immeuble que je voulais photographier, mais je me suis dit : « Oh, je n’ai pas mis mon objectif grand angle, une autre fois ».

Je me suis quand même fait prendre en photo et je pense en fait que c’est beaucoup plus fort qu’avec mon autre objectif ; j’ai dû réfléchir plus attentivement à la photo que je prenais et à la façon dont je pouvais mettre quelque chose d’intéressant dans le cadre.

Arrêtez de vous excuser et lancez-vous plutôt un défi.

8 – Mauvaise balance des blancs

La balance des blancs est très importante pour donner à une photo un aspect naturel. Une mauvaise balance des blancs produira un mauvais casting de couleurs et fera paraître les couleurs de la peau, entre autres choses, non naturelles.

L’exemple le plus courant est la prise de vue sous une lumière au tungstène – la couleur de la peau peut sembler presque orange.

7 – Flou de mouvement

Tirer en basse lumière nécessite souvent de faire certains compromis, comme par exemple d’utiliser un ISO élevé. Un des compromis que vous ne pouvez pas autoriser est le flou de mouvement, car il rend vos photos inutilisables.

Augmentez votre vitesse d’obturation pour qu’elle soit au moins égale à votre distance focale :

Par exemple, si vous prenez des photos avec un objectif de 50 mm sur un capteur de recadrage, votre distance focale est en fait de 75 mm, votre vitesse d’obturation devrait donc être de 1/75 de seconde ou plus

6 – Mauvaise profondeur de champ

Souvent, lorsque les gens reçoivent leur premier objectif f/1.8, (pour ceux qui ne comprennent pas l’ouverture, cliquez ici) ils ont tendance à le mettre à f/1.8 et à le laisser là.

La faible profondeur de champ a son utilité créative, mais elle n’a pas sa place dans toutes les photos. Vos photos commenceront à se ressembler et cesseront donc d’impressionner.

On peut en dire autant d’une profondeur de champ trop importante : vous devez essayer de trouver un compromis et l’utiliser quand il est le mieux adapté.

5 – Prendre des photos au mauvais moment

Par exemple : Prendre des photos le soir ou tôt le matin, lorsque le soleil est bas dans le ciel, donne de bien meilleurs résultats que sous le soleil de midi, où vos photos apparaîtront brillantes et dures.

Si vous avez du mal à capturer une scène qui semble vraiment belle pendant la journée, c’est probablement parce que vos yeux peuvent régler l’exposition d’une manière que votre appareil photo ne peut pas faire.

Si vous prenez des photos le soir, vous pourrez éliminer les silhouettes et obtenir une exposition beaucoup plus homogène.

4 – Distractions

Tout ce qui n’ajoute rien à une photo lui enlève sa valeur.

Pensez à ce que vous photographiez avant de le prendre.

Posez-vous la question : Cet objet/cette personne ajoute-t-il quelque chose à cette photo ?

Le plus souvent, quand je me pose cette question, je finis par modifier l’angle de mon appareil photo pour prendre une photo beaucoup plus intéressante.

3 – Vous essayez d’impressionner les autres

Tirez sur ce que vous aimez, pas sur ce que vous pensez que les autres aimeront, ou vous ne serez jamais heureux.

Vous savez ce qui est beau, ce qui signifie que vous pouvez vous représenter une image réaliste de la cible. Cet état d’esprit permet d’obtenir des résultats bien plus facilement que si vous essayez d’impressionner les masses et, au bout du compte, vous serez heureux avec vos photos.

Si vous voyez d’autres photos que vous aimez, inspirez-vous en sans essayer de les reproduire.

2 – Mauvaise composition

Si vous n’êtes pas trop familier avec la composition, essayez au moins de suivre la règle des tiers : tous les facteurs clés de votre image doivent s’aligner à un tiers près de n’importe quel côté de la photo (horizontalement et/ou verticalement).

Une chose qui me dérange dans les photos trouvées sur Facebook, c’est qu’elles sont souvent mal cadrées : un groupe de personnes dans un coin avec beaucoup d’espace mort au-dessus et sur le côté de la photo.

Réfléchissez bien à ce que vous voulez inclure dans une photo et attendez le bon moment pour la prendre.

1 – Trop de Photoshop

Je suis pour un peu de post-traitement mais, quand c’est trop fait et sur chaque photo, ça a l’air assez terrible.

Essayez d’obtenir la bonne exposition dans l’appareil photo et limitez la post-production aux techniques de recadrage, de contraste et d’amélioration.

Sur-exposer délibérément une photo, ajouter de fausses lentilles, passer en noir et blanc sans raison, et trop de contraste, c’est nuire à ce qui pourrait être une très bonne photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *